Le sapin artificiel : une fausse idée écologique.

Contrairement aux idées reçues, les sapins artificiels sont composés de plastique et ont un bilan pétrole et carbone catastrophique. Ils sont souvent produits en Asie loin de la France. Certes le coût est amorti sur plusieurs années, mais n’étant pas biodégradable, il est très compliqué de le recycler. Le sapin naturel provient lui de forêts régulées. Ainsi, les sapins coupés chaque année sont replantés pour permettre un cycle fermé respectueux de l’environnement. Les français l’ont bien compris, chaque année sur 7 millions de sapins vendus, 6 millions sont des sapins naturels.




Suivez-nous